Vous êtes ici : Accueil > Qui sommes nous ? > A propos de ComposTerre > Témoignages
 

A propos de Composterre

Témoignages Clients



IMAG0378.jpg La restauration scolaire produit de grandes quantités de biodéchets, tant au niveau de la préparation qu'au niveau des restes de repas. Pour lutter contre l'augmentation des déchets et agir pour l'environnement, un nombre croissant d'écoles mettent en place des composteurs pour recycler sur place les déchets de nourriture. C'est la cas de la commune de Plérin (22) qui vient de s'équiper d'un composeur rotatif. Le choix du composteur rotatif s'est fait dans l'optique de proposer au personnel un système de compostage rapide, simple d'utilisation et nécessitant une manutention réduite.

Tri des déchets, gestion quotidienne des composteurs, approvisionnement en structurant, utilisation du compost...voilà quelques uns des impacts liés à l'arrivée du composteur. Pour s'assurer de la réussite et de l'amplification de cette initiative, il faut anticiper qui fera quoi. Et tous les intervenants auront un rôle à jouer dans ce projet d'un genre nouveau : le personnel d'entretien, les services techniques, mais aussi les élèves et les animateurs du centre de loisirs.

IMAG0380-copie-1.jpg IMAG0384.jpg
Les agents ensemencent le composteur avec du compost frais
 Après l'introduction des déchets de la cantine, des pellets de bois sont ajoutés pour apporter du carbone, et absorber l'excédent d'humité.
 
 

"Le collège a inauguré 3 composteurs rotatifs manuels (modèle JK 400) pour acceuillir tous les restes de repas biodégradables de la cantine. le SYTEVOM a accompagné le collège dans cette démarch, une première pour la région Franche-Comté.

Cette nouvelle installation a pour objectif de valoriser les déchets de restauration par une solution de compostage de proximité. Jusqu'à présent ces déchets partaient à l'incinération. A la différence des composteurs en bac, ce type de matériel peut accueillir tous les restes de repas y compris la viande et le poisson. Ce système va donc permettre de valoriser 4T de déchets par an, en effet le collège produit en moyenne 30 kg de déchets compostables par jour 4 fois par semaine !"

 
 
 

 
 
"dans sa mobilisation en faveur de la diminution et de l'optimisation des déchets alimentaires, la Ville a initié un programme pilote et doté l'école du Suve d'un composteur rotatif manuel. La Ville entend ainsi réduire le volume des déchets issu des cantines, mais aussi valoriser et sensibiliser le personnel dédié."
 

La Commune de La Fare les Oliviers (Bouches-du-Rhône) "produit dans son restauration scolaire du groupe Paul Doumer en moyenne 30kg de déchets alimentaires par jour. Plutôt que de destiner ces déchets au centre d'enfouissement, la commune a souhaité les valoriser par procédé de bio fermentation. Le site de Paul Doumer a été retenu pour une première expérimentation.

Accompagnés du personnel de cantine, les écoliers trient les déchets de leur repas (déchets alimentaires/emballages). Les déchets alimentaires sont  ensuite versés dans les bio fermenteurs. On y ajoute de la sciure de bois. Le mélange déchets/sciure fermente pendant 12 semaines avant d'être transféré dans un bac en extérieur. Il  y sera rajouté des lombrics (vers de terre) pour l'affinage et la transformation en compost. Ce compost est ensuite utilisé au profit des espaces verts ainsi que les jardins pédagogiques qui alimentent l'Epicerie du Coeur en fruit et légumes de saison. Les bio fermenteurs ont été acquis en partenariat avec l'ADEME, la Région PACA, le Conseil Général 13."

 
 
Dernières actualités
Participer au colloque « Des solutions locales pour un territoire bac carbone » Réduction des émissions de gaz à effet de serre, création d’emplois, performance, qualité de vie…, la transition vers une société bas carbone constitue aujourd'hui un défi majeur pour l'avenir des territoires.
Arrêté du 9 avril 2018 fixant les dispositions techniques nationales relatives à l’utilisation de sous-produits animaux et de produits qui en sont dérivés, dans une usine de production de biogaz, une usine de compostage ou en «compostage de proximité», et à l’utilisation du lisier
La lettre d'info
Composterre
Nos partenaires
 
Ils nous font confiance