Vous êtes ici : Accueil > Nos produits > Catégorie 3
 

Valorisation des déchets de repas

La mise en place du tri amont des biodéchets dans la cuisine ne présente pas de difficulté majeure, si ce n'est le manque de place pour installer un récipient de collecte supplémentaire dans les sites les plus petits.
Il s'agit surtout de faire changer quelques habitudes dans les cuisines pour obtenir des bons résultats de collecte.

Compostage des déchets alimentaires

Le gaspillage alimentaire est un facteur important de production de déchets organiques dans les ménages. Un foyer français jette 79 kg par personne de déchets alimentaires potentiellement compostables.
Les déchets organiques se décomposent à l?air libre (contrairement à la fermentation) dans des bacs prévus à cet effet pour donner du compost au bout de 4 à 8 mois. Le processus est quasiment autonome. Cependant à chaque apport de biodéchets il faut ajouter à ceux-ci 30% à 50% de broyat de déchets verts et brasser ceux-ci. De plus il faut avoir à disposition un stock de broyat, qui peut par exemple provenir de l'activité du service technique. Plusieurs types et tailles de bacs sont disponibles en fonction de votre production de biodéchets

Dernières actualités
Arrêté du 9 avril 2018 fixant les dispositions techniques nationales relatives à l’utilisation de sous-produits animaux et de produits qui en sont dérivés, dans une usine de production de biogaz, une usine de compostage ou en «compostage de proximité», et à l’utilisation du lisier
La lettre d'info
Composterre
Nos partenaires
 
Ils nous font confiance