Vous êtes ici : Accueil > Nos produits > Catégorie 1
 

Compostage à ventilation

Depuis la mise en place de la nouvelle réglementation nous observons que ces dispositifs existant sont trop onéreux pour les budgets des collectivités ou peu adaptées aux grands volumes à traiter sur place. Notre connaissance des besoins des grands producteurs et particulièrement en ce qui concerne les déchets de restauration, nous a incité à imaginer et à concevoir une solution innovante, efficace, facile à utiliser, mais aussi une solution dont le prix d'acquisition et d'entretien soit adapté au budget des collectivités. Nous avons nommé cette solution Compost'Air en rappel de son système original de ventilation automatisé.

Ce dispositif permet de composter sur place les déchets de tous les restaurants collectifs (scolaire ou d'entreprise) afin de réduire les coûts de collectes et les transports des déchets. Au sein d'un établissement scolaire la mise en ?uvre d'un tel dispositif permet aux enseignants de disposer d'un support pédagogique sur les thèmes de la réduction des déchets, de la valorisation et du gaspillage alimentaire.

Compostage matières organiques

Le compostage est un processus biologique de conversion et de valorisation des matières organiques (sous-produits de la biomasse, déchets organiques d'origine biologique...) en un produit stabilisé, hygiénique, semblable à un terreau, riche en composés humiques, le compost.

Les organismes responsables du compostage ont besoin de trois éléments pour vivre : de nourriture équilibrée, composée d'un mélange de matières carbonées (brunes-dures-sèches) et de matières azotées (vertes-molles-humides) ;
d'humidité, contenue particulièrement dans les matières azotées ;
d'air, dont la circulation est favorisée par les matières carbonées structurantes (dures).

Le compostage est une opération qui consiste à dégrader, dans des conditions contrôlées, des déchets organiques en présence de l'oxygène de l'air.
Deux phénomènes se succèdent dans un processus de compostage. Le premier, amenant les résidus à l'état de compost frais, est une dégradation aérobie intense. Il s'agit essentiellement de la décomposition de la matière organique fraîche à haute température (50 à 70 °C) sous l'action de bactéries ; le deuxième, par une dégradation moins soutenue, va transformer le compost frais en un compost mûr, riche en humus. Ce phénomène de maturation, qui se passe à température plus basse (35 à 45 °C), conduit à la biosynthèse de composés humiques par des champignons.

Dernières actualités
Participer au colloque « Des solutions locales pour un territoire bac carbone » Réduction des émissions de gaz à effet de serre, création d’emplois, performance, qualité de vie…, la transition vers une société bas carbone constitue aujourd'hui un défi majeur pour l'avenir des territoires.
Arrêté du 9 avril 2018 fixant les dispositions techniques nationales relatives à l’utilisation de sous-produits animaux et de produits qui en sont dérivés, dans une usine de production de biogaz, une usine de compostage ou en «compostage de proximité», et à l’utilisation du lisier
La lettre d'info
Composterre
Nos partenaires
 
Ils nous font confiance