Vous êtes ici : Home > Nos produits > Catégorie 3
 

Recyclage des déchets alimentaires

Plusieurs phases se succèdent dans un processus de compostage : la dégradation puis la maturation. Pendant la phase de dégradation, les composés les plus dégradables tels les sucres, les acides aminés libres et l'amidon sont d'abord consommés. Il s'agit de la décomposition de la matière organique fraîche sous l'action de bactéries et champignons, dont l'activité fait augmenter la température. Cette étape de dégradation est souvent appelée « fermentation ».

Valorisation des déchets alimentaires

- Développer le tri sur les postes de travail (afficher les nouvelles consignes de tri et prévoir le cas échéant des emplacements et équipements adaptés pour le stockage sélectif)
- Faciliter le transfert vers les lieux de stockage (attention au poids : un bac de 100 l de déchets alimentaires peut peser entre 50 et 80 kg ? éviter les marches, les fortes rampes?)
- Adapter les emplacements de stockage (le stockage de longue durée des déchets alimentaires peut exiger un rafraîchissement du local de stockage).
- Pérenniser le compostage autonome (identifier un agent responsable et/ou un prestataire local, identifier un espace approprié).

Dernières actualités
Participer au colloque « Des solutions locales pour un territoire bac carbone » Réduction des émissions de gaz à effet de serre, création d’emplois, performance, qualité de vie…, la transition vers une société bas carbone constitue aujourd'hui un défi majeur pour l'avenir des territoires.
Arrêté du 9 avril 2018 fixant les dispositions techniques nationales relatives à l’utilisation de sous-produits animaux et de produits qui en sont dérivés, dans une usine de production de biogaz, une usine de compostage ou en «compostage de proximité», et à l’utilisation du lisier
La lettre d'info
Composterre
Nos partenaires
 
Ils nous font confiance