Vous êtes ici : Accueil > Services > Tous les services associés > Gaspillage alimentaire
 

Services

Nos actions contre gaspillage alimentaire


Le gaspillage alimentaire est un sujet de tous les jours. Lors de nos analyses de gisements auprès des gros producteurs de biodéchets nous observons qu’une partie pourrait être évité par la mise en place d’actions simples de lutte contre le gaspillage alimentaire. ComposTerre travaille avec ses partenaires sur ces sujets spécifiques et sait vous accompagner dans vos recherches de solutions.
Le 5 février 2016, le Sénat a, comme l'Assemblée Nationale en mai dernier, adopté la loi contre le gaspillage alimentaire. Désormais, il est interdit pour les grandes et moyennes surfaces de plus de 400 mètres carrés de détruire de la nourriture invendue encore consommable. Tous les jours, d'importantes quantités de nourriture sont jetées à la poubelle dans les restaurants scolaires, aliments dont les convives se sont servis et qu'ils n'ont pas mangés (voire, qu'ils n'ont même pas entamés), aliments dont les convives ne se sont pas servis lors de leur passage au self (par exemple, ils n'ont pas pris d'entrée ou de légumes), aliments dont les quantités préparées n'ont pas été ajustées aux besoins…

En France, nous jetons en moyenne 21 % des aliments que nous achetons, ce qui représente 6,5 millions de tonnes de déchets alimentaires par an, soit 20 kg par an et par Français selon le ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt. Un chiffre qui grimpe entre 90 et 140 kg si on prend en compte l'ensemble du processus de vie du produit, de la fabrication à la consommation.

Le coût de cet impressionnant gaspillage alimentaire s'élève entre 100 et 160 euros par an et par habitant selon une étude menée par l'ADEME, soit 12 à 20 milliards d'euros au total en France chaque année.

Diviser par deux le gaspillage alimentaire d'ici à 2025, c'est l'objectif du pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire signé par Monsieur Guillaume GAROT, Ministre délégué en charge de l'Agroalimentaire.

Les 11 engagements de l'Etat dans le Pacte national contre le gaspillage alimentaire :
  1. Un signe de ralliement manifestant la mobilisation de chacun pour lutter contre le gaspillage,
  2. Une journée nationale de lutte contre le gaspillage fixée au 16 octobre, journée mondiale de l'alimentation
    soutenue par la FAO,
  3. Des formations sur le gaspillage alimentaire dans les lycées agricoles et les écoles hôtelières,
  4. Des clauses relatives à la lutte contre le gaspillage dans les marchés publics de la restauration collective,
  5. Une meilleure connaissance sur la propreté et la responsabilité lors d'un don alimentaire,
  6. La lutte contre le gaspillage alimentaire dans les plans relatifs à la prévention des déchets,
  7. La mesure de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans la Responsabilité Sociale des Entreprises
  8. Le remplacement systématique de la mention DLUO par "à consommer de préférence avant...",
  9. Une campagne de communication sur la lutte contre le gaspillage,
  10. Une nouvelle version du site dédié, www.gaspillagealimentaire.fr,
  11. Expérimentation, sur un an, du don alimentaire par les citoyens via une plateforme numérique.
L'Almanach de ma cantine : Astuces, équilibre et saveurs toute l'année

Chiffres clés - Les déchets alimentaires représentent  :
  • 50 % en poids de déchets,
  • Un million de tonne par an,
  • 200000 tonnes en restauration scolaire,
  • 20 à 30 % proviennent de la préparation des repas,
  • 10 à 20 % de plats préparés et non servis,
  • 50 à 70 % de restes de repas servis dans les assiettes et non consommés.

Le réseau des Centres Permanents d'initiatives pour l'environnement a souhaité encourager la restauration collective à s'engager dans une démarche anti-gaspi. Pour les aider, les CPIE ont édité un guide, soutenu par le ministère, à destination des professionnels, qui leur offre des solutions accessibles pour mette en place des nouveaux modes de gestion de leur restauration.
Télécharger le Guide « Comment réduire le gaspillage alimentaire au sein de sa restauration collective? » (PDF)

" Sus au gaspillage alimentaire dans les écoles ! "
En France, la restauration collective est responsable d'un tiers du gaspillage alimentaire. 30% des plateaux-repas sont gâchés quotidiennement. Dès septembre 2016, les établissements scolaires seront tenus de montrer l'exemple. Reportage dans les cantines d'une école pionnière. (source ACTU ENVIRONNEMENT)
Lire l'article « Sus le gaspillage alimentaire dans les écoles »

 
Faites appel à un prestataire spécialisé, contactez-nous pour vous accompagner dans cette démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire.
 
Services   Etudes   Formation
 
Dernières actualités
Interview de M. Gilles Perole Président de Un plus Bio, Adjoint au Maire de Mouans-Sartoux
Un arrêté ministériel favorable au compostage de proximité est actuellement soumis à consultation publique sur internet.
La lettre d'info
Composterre
Nos partenaires
 
Ils nous font confiance